Archives pour la catégorie BICDates

La Grande Parade Métèque 2016 : Une belle aventure pour dire la richesse de la diversité…

Le parisien 30-05

 

Vu dans Le Parisien 30 mai 2016

 

« Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m’enrichis » Antoine de Saint-Exupéry

 

Après un sprint final dans la dernière semaine, c’était l’édition 2016 de la Grande Parade Métèque ce samedi 28 mai – rapport en images de LGPM, visible sur notre chaine

 

N’hésitez pas à diffuser, partager,…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

P1030287 P1030286 P1030285 P1030284 P1030283 P1030282 P1030281 P1030280 P1030279 P1030278 P1030277 P1030276 P1030275 P1030274 P1030273 P1030271 P1030270 P1030269 P1030268 P1030267 P1030266 P1030265 P1030264 P1030263 P1030262  P1030260 P1030259 P1030258 P1030257 P1030256 P1030255 P1030254 P1030253

Le temps de la métropole : rencontre le 16 février avec Mireille Ferri

Le temps de la métropole ?

Mardi 16 février / 19 h à 21 h

Maison des archives,

11 rue des Archives à Créteil

Métro Créteil préfecture / Université populaire de l’eau et du développement durable /

Avec Mireille Ferri, directrice de l’atelier international du Grand Paris

mireille ferri 2

Depuis le 1er janvier 2016, la métropole du Grand Paris est constituée.  Ses objectifs sont d’améliorer le cadre de vie des habitants, de réduire les inégalités et de créer un modèle urbain …durable ! Juste avant, en décembre 2015, s’est tenue la conférence climatique, au Bourget, près de Paris. La coïncidence de ces deux événements  force à s’interroger. Le projet du Grand Paris apporte-t-il  des réponses au défi climatique ? Et au-delà du climat, d’une façon plus générale, en quoi la métropole est-elle durable ?

CALENDRIER PREVISIONNEL DES CONSEILS MUNICIPAUX DU 1er SEMESTRE 2016

 

 CONFERENCE DES PRESIDENTS  COMMISSIONS MUNICIPALES  CONSEIL MUNICIPAL 
11 janvier  18 et 19 janvier  jeudi 28 janvier 
01 février  02 et 03 février  jeudi 11 février (DOB +autres)  MODIFIE 17 février
11 mars  14 et 15 mars  mercredi 23 mars (budget + autres) 
09 mai  10 et 11 mai  jeudi 19 mai 
17 juin  20 et 21 juin  mercredi 29 juin 

 

* Conformément au règlement intérieur du Conseil, municipal, le projet de budget est envoyé aux conseillers municipaux 15 jours avant la séance qui aura procédé au vote du budget (soit avant le 9 mars). Les amendements au projet de budget seront examinés par les commissions concernées préalablement à leur examen en séance du conseil municipal. Pour ce faire, ils doivent être adressés au maire 8 jours avant la tenue du conseil municipal qui aura à procéder au vote du budget (soit avant le 16 mars).

Grève à l’éducation nationale – appel à l’assemblée générale parents enseignants 4 juin

appel 4 juin

 

Réunion d ‘information ouverte à tous Parents, Enseignants, acteurs de l’école, citoyens, 

Retrouvons nous nombreux-ses 

Le jeudi 4 juin à 18 h 30
Salle Pierre et Marie Curie 

 

Le manque de remplaçants, les classes surchargées, la précarité, l’absence de formation, la surcharge de travail, les APC, les rythmes scolaires … Tout ça, y en a marre !

Ce n’est pas l’entrée de la ville en éducation prioritaire qui améliorera la situation de nos élèves. La réforme devait nous apporter une classe de Toute Petite Section, plus de maitres que de classe dans chaque école, un fond académique pour des projets pédagogiques, un infirmier scolaire supplémentaire et une assistante sociale dédiée aux écoles.

La réalité c’est : 

  • 3 écoles exclues de la REP
  •  8 ouvertures de classes manquantes pour res-pecter les effectifs par classe
  • Aucune classe de TPS
  •  Aucune maitre supplémentaire en plus
  •  Aucun infirmier scolaire
  • Aucune assistante sociale
  • Aucune création de poste Rased
  • Aucune création de poste de ZIL

Appel de l’assemblée générale de grève du 19 mai 

Nous devons mettre fin aux politiques d’austérité étouffant le service public. Il est temps pour Bagnolet de faire entendre sa voix afin que nos enfants aient des conditions d’apprentissage correctes.

 

appel 4 juin

UP Bagnolet  » La parole est à nous »

UPBagnolet_mai_juin_2015_mail_Page_1 UPBagnolet_mai_juin_2015_mail_Page_2 UPBagnolet_mai_juin_2015_mail_Page_3 UPBagnolet_mai_juin_2015_mail_Page_4

Enfin disponible le nouveau programme du prochain cycle  de rencontres qui a pour thème  » la parole est à nous »

programme de l’UP Mai/Juin

Les événements de janvier dernier (massacres de Charlie Hebdo et de la porte de Vincennes) ont suscité une énorme émotion. Chacun l’a ressenti à sa façon. Après un premier moment d’appel à l’unité, à la tolérance, la compréhension et la solidarité, on observe des manifestations de repli sur soi, de suspicion et de peur de l’autre. Comme souvent depuis trente ans, les quartiers de banlieue ont été l’objet de multiples fantasmes, relayés par les médias, qui aggravent encore les fractures.
L’université populaire de Bagnolet a pour but de permettre des échanges argumentés, sereins et si possible joyeux autour des questions de société les plus importantes. Quatre mois après les attentats, le temps est venu de nous retrouver pour parler de ce qui s’est passé en janvier, mais aussi de nous écouter les uns les autres, d’apprendre à nous connaître et à nous comprendre, en espérant pouvoir en tirer des leçons pour aller vers une société fondée sur la tolérance et le respect de chacun.

Mai –  juin :
4 dates à retenir

 

JEUDI 28 MAI
19 H-21h, Centre Guy Toffoletti,
43, rue Charles-Delescluze
« SE PASSER LE BÂTON DE PAROLE AVEC UN ARBRE À PALABRES MUSICAL »
Mené par l’artiste André Ze Jam Afane, l’arbre à palabres, s’inspirant de la tradition du règlement des conflits dans les villages en Afrique noire, propose de donner la parole aux personnes en les initiant à l’écoute, confrontant les points de vue, les sensibilités et les idées. La case à palabre est une invitation à l’éducation citoyenne et au désir de vivre ensemble, par le plaisir de l’écoute, le jeu de l’argumentation, l’improvisation et la composition poétique et musicale.
Entrée libre.
JEUDI 4 JUIN
19h-21h, Centre Guy Toffoletti,
43 rue Charles-Delescluze
« LES RELIGIONS DANS LA CITÉ »
Discussion animée par Philippe Merlant, Journaliste, fondateur des «Reporter Citoyens» et de l’Upic (Université populaire pour une information citoyenne), et Emmanuel Dockès, Professeur de droit à l’Université de Nanterre.
Les attentats de janvier ont exacerbé les tensions et les crispations de la société française sur la question des religions et leur place dans la vie publique. Pour sortir des clivages et déconstruire les préjugés, nous vous invitons à un échange et une réflexion commune, dans un climat de confiance.
Entrée libre.
MERCREDI 11 JUIN
19h-21h, Centre de quartier des Coutures,
37 rue Jules Ferry,
« ALGÉRIE-FRANCE : COMPRENDRE LE PASSÉ POUR CONSTRUIRE L’AVENIR »
Danielle Michel-Chich, Journaliste, essayiste et traductrice, viendra parler de son livre Lettre à Zohra D, sur la mémoire et les blessures franco-algériennes.
En septembre 1956, à l’âge de 5 ans, Danielle Michel-Chich a été victime de l’attentat du Milk Bar à Alger, dans lequel elle a perdu une jambe, et sa grand-mère. Un demi-siècle plus tard, elle a voulu écrire une lettre ouverte à la jeune femme qui avait posé la bombe. Sans colère ni rancoeur, elle cherche à comprendre et propose de réconcilier les mémoires, en évoquant un passé commun.
Entrée libre.

SAMEDI 20 JUIN

16h-18h, Médiathèque de Bagnolet, 1 rue Marceau, Bagnolet
« ÉCOUTER LA PAROLE DES ANCIENS »
Échanges avec avec les participants de l’exposition : «Moi aussi j’ai été jeune mais vous ne le voyez plus» menés par la photographe Nathalie Rouckout et la cinéaste Corinne DardéPour Nathalie Rouckout, il s’agit «d’abord d’un hommage, d’une ode photographique à nos Anciens. A la parole enfouie, à ce qui doit être transmis, à ceux et celles d’un certain âge, auprès desquels on a dû mal à imaginer qu’ils aient pu avoir une jeunesse, une histoire, un métier, une vie amoureuse. Parce que le temps a effacé sur leur visage les marques de la jeunesse et parce que le temps se fige dans l’esprit des gens. Surtout dans notre société, notre culture».

Entrée libre.

Coutures et urbanisme : mobilisation des habitants

home couture

 MARDI 26 MAI 2015
 19 H 30 AU CAFE LIBERTE, 173 RUE ROBESPIERRE

Une mobilisation est en cours afin de bloquer la densification massive que la mairie et les aménageurs privés et publics veulent imposer dans le quartier des Coutures. 

 

Un des problèmes majeurs est la hauteur des constructions, prévues pour certaines à

à r+4 , soit 15 mètres
et
à r+5 soit 18 mètres.

Afin de vous donner un ordre d’idée, les lofts au 90 rue Victor Hugo ont une hauteur de 13/14 mètres.

A cela s’ajoute l’absence d’équipements publics, de services dans le quartier (écoles, crèche…) et dans la ville (piscine, conservatoires musique et danse décents…), l’inadéquation des axes pour recevoir un flux accru de voitures, des risques de désordres liés aux mouvements de terrain pour les bâtiments ne possédant pas de fondation…   

À lui seul, le Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD – lien ci-joint) prévoit sur 3 ilôts, 131 logements et 109 places de parking.

Consulter ici 

 

Une architecte du quartier a eu la judicieuse idée d’implanter en rouge les programmes immobiliers en cours et en attente de permis de construire (voir plan quartier ci-dessous).

PLAN QUARTIERcoutures_reperage

Dans ce contexte, les habitants du quartier des Coutures organisent une réunion :

le MARDI 26 MAI 2015 A 19 H 30
AU CAFE LIBERTE
173 RUE ROBESPIERRE (angle de la rue Liberté)

 

VENEZ NOMBREUX

ET SURTOUT
PARLEZ-EN A VOS VOISINS !!!

Festival de l’eau, le 30 et 31 mai

unnamed-4

Week-end du 30 – 31 mai
FESTIVAL DE L’OH
Espace Eau et climat – Escale de Créteil 

Une communication de  la coordination eau île de France
Pour recevoir leurs actualités toujours passionnantes s’abonner ici

Autour de l’eau et du climat, un espace riche de propositions et d’échanges : expo, lectures, ateliers, débats, … et même vote!

OÙ :  Île Brise-Pain, allée centrale/ M° Créteil Université/ RER St Maur-Créteil. >>>voir le plan ici Navettes fluviales >>>voir ici 

Au programme 
Samedi 30 mai 
14h30 : Atelier de cartographie participative d’Alternatiba IDF
17h : Lecture sous igloo de la nouvelle de Giono « L’Homme qui plantait des arbres », suivie d’une discussion avec Emmanuel Poilane, Directeur de la Fondation France Libertés

Dimanche 31 mai 
14 h  00 : Lecture sous igloo de la nouvelle de Giono « L’Homme qui plantait des arbres », suivie d’une discussion avec Daniel Hofnung, coprésident de la Coordination Eau Ile-de-France
15 h30 : Arpentage (lecture collective)  du livre de Naomi Klein           « Tout peut changer : capitalisme et changement climatique », avec Julie Zarka

PLU : Important, Réunion mardi 12 mai – 19h

12-05- PLU



Mardi 12 Mai à 19 h se tient la réunion sur la modification du Plan Local d’Urbanisme qui prévoit l’aménagement du territoire, les hauteurs des constructions…

Au menu, types de logements, équipements publics et hauteur des bâtiments.

Une forte mobilisation est nécessaire afin de peser sur ce processus de révision qui ne doit pas donner la possibilité aux promoteurs de déposer des permis de construire sans autre considération que leurs bénéfices..

Pantin, Montreuil, St Ouen, toutes ces villes en périphérie de Paris et qui sont à l’instar de Bagnolet, des « proies immobilières » ont gelé l’obtention des permis de construire dans l’attente de la révision de leur PLU. Pourquoi Bagnolet ne peut, ne veut, en faire autant ? Les arguments avancés par la majorité municipale sont infondés : les possibilités juridiques existent pour suspendre les permis de construire, une révision attentive et approfondie peut se faire à Bagnolet autant que dans les autres villes de la future métropole.

Mais la véritable question de fond serait plutôt de comprendre quelle est la politique urbaine de la majorité ?

La ville, sur son site, nous  propose de « mettre un terme aux projets urbains lancé sans concertation et sans vision d’ensemble, marqué par une densité excessive »…

Malheureusement, les multiples projets et permis accordés depuis l’entrée en fonction de la nouvelle équipe ne respectent en rien à cette belle déclaration.

Aussi, venez nombreux Salle Pierre et Marie Curie  le 12 mai à 19H!!!

 

 

Premier Marché Solidaire à la Noue le 18 Avril

 

unnamed-3 a le plaisir de vous inviter au premier Marché Solidaire de Printemps le samedi 18 avril de 8h à 18h à la Noue à Bagnolet. Avec le Centre Social Guy Tofoletti, qui fait vivre le quartier depuis 30 ans, nous inviterons plusieurs associations consacrées à la récupération au recyclage et à la solidarité  à faire découvrir leur activité aux habitants, et à partager ensemble une journée associative et conviviale. Les biffins de l’association AMELIOR viendront notamment déballer leurs objets d’occasion, transformant tout le quartier en un grand marché.

Dans la continuité des expérimentations et dispositifs menés dans le 18e, le 14e, et à Montreuil, qui depuis 2009 visent l’inclusion des biffins par l’organisation des marchés, la ville de Bagnolet permet aux biffins adhérents d’AMELIOR d’accéder à la ville et de dynamiser l’espace public. En juin 2014, l’association avait participé à la Fête de quartier de La Noue, permettant à des biffins d’y tenir un stand, et avait pu constater l’importance du rôle joué par le tissu associatif et les initiatives locales dans cet espace enclavé, à la population dense et relativement jeune. Revenir en avril 2015 pour y organiser un marché, c’est permettre aux biffins de participer à cette dynamique, de tenir un rôle qui n’est pas qu’économique mais aussi social. Un marché solidaire, c’est en effet le moyen pour tous de s’équiper à bas coût, mais aussi de partager un moment de découverte et d’échange dans un cadre convivial et citoyen – et ce, en bas de chez soi, avec ses voisins ou connaissances proches, dont font partie de nombreux biffins de l’association. En effet, parmis nos 351 adherents  issus de toute l’Île-de-france, 93 sont bagnoletais, et vivent notamment à la Noue. Pouvoir vendre près de chez eux, lier des contacts durables avec la population tout en s’assurant de débouchés pour son activité – voilà une sécurité à laquelle aspire cette population en grande précarité.

unnamed

Le 18 avril est aussi la journée de mobilisation anti-TAFTA, de lutte et de prévention contre le développement de modes de (sur)production et de (sur)consommation dont on connaît déjà les effets néfastes sur la santé, l’environnement, et même l’économie : utilisation de produits toxiques, extraction des ressources naturelles que l’on sait limitées, transport avec de l’énergie carbone, gaspillage de denrées, objets et matériaux recyclables jetés et incinérés… Il est largement temps de proposer des alternatives économiques viables à un modèle que l’on sait dépassé, et le marché que nous tiendrons ce jour-là, dans la région (93) qui accueillera la COP 21 en décembre 2015, s’inscrit dans cette lutte globale et radicale pour une économie plus durable, plus saine et plus juste. Si l’on estime qu’un biffin collecte et propose à la vente entre 10 et 80 kilos de biens de récup’, un marché comme celui organisé à Croix de Chavaux une fois par mois par AMELIOR permet à l’ensemble des 250 biffins de valoriser entre 2,5 tonnes et 20 tonnes par marché. Vêtements chaussures, livres, objets de tous les jours et raretés, l’accès à ces biens est la base indispensable de l’économie circulaire  sans laquelle l’objectif zéro déchet ne pourra pas être atteint. Il en va donc de la défense de l’intérêt général et du climat de faire avancer les droits des récupérateurs-vendeurs et de reconnaître qu’ils sont garants d’une économie populaire redistributrice, sociale et écologique. C’est aussi promouvoir cette économie que nous inviterons ce samedi Les Filles du facteur (artisanat à partir de sachets plastiques),le collectif Autogestion pour proposer de la restauration, Rues Marchandes (collectif de recherche-action sur la biffe et les marchés de rue), que le centre social Tofoletti ouvrira sa Cyclofficine (récupération et réparation de vélos…) C’est du côté de ces initiatives locales, engagées, courageuses, qu’il faut regarder si l’on veut croire que des solutions sont possibles et qu’il n’est pas trop tard pour agir. CHANGEONS LE SYSTÈME PAS LE CLIMAT ! Droit à la biffe, à la ville, à une vie saine et indépendante !

Marché Solidaire de Printemp le samedi 18 avril de 8h à 18h face au centre social guy toffoletti  au 43-45-49 rue Charles Delescluze à La Noue à Bagnolet Métro Gallieni ligne 3, bus 122 arrêt Charles Delescluze ou à pied par le parc départemental Jean Moulin…

1er avril : petit déjeuner de soutien aux amis Roms de la rue de l’Avenir

1560404_276530852514005_2098390855_n

Mercredi 1er avril

Petit déjeuner de soutien

Rue de l’Avenir

à Bagnolet

 

Suite à des menaces d’expulsion du squat Roms de la rue de l’Avenir, un collectif de soutien s’est créé pour les aider à se reloger et à avancer dans leurs démarches administratives. Des descentes de police ont eu lieu, et un des habitants, père d’un enfant scolarisé, a été arrêté et placé en centre de rétention en vue d’une expulsion imminente du territoire.

Pour marquer le coup avant la fin de la trêve hivernale (2 avril), le collectif a décidé d’organiser un petit déjeuner la veille : mercredi 1er avril, de 8h30 à 9h15.
C’est important d’y être aussi nombreux-ses que possible.
Votre présence sera donc bienvenue ce jour, avec une boisson, un  thermos, des biscuits, …

Béton : Bagnolet prend la corde… 

Deux réunions importantes en matière d’urbanisme, c’est à dire en matière de  cadre de vie, de ce qu’est notre ville, se tiennent les 1 et 2 avril.

serap-reunionPublique-da223bb8 les-coutures-reunionPublique-d3565a25

Nous ne nous suffirons pas de cette démocratie-mascarade qui nous ferait avaler tous les projet déjà ficelés d’une majorité municipale qui signe les permis de construire et avalise des projets de promoteur, qu’elle voudrait ensuite présenter à la population pour lui faire croire que tout est encore possible… Mercredi et jeudi,  ensemble assurons-nous que les jeux ne sont pas faits…

La courses aux projets immobiliers ? À Bagnolet, elle reprend de plus belle. Et qu’il fut de courte durée …le suspens de l’orientation politique en matière d’urbanisme de la nouvelle municipalité. En totale continuité avec la précédente mandature, Tony Di Martino semble désormais rattraper le temps perdu en accordant permis sur permis, sans autres critères que la valeur foncière d’une ville très attractive pour les promoteurs. De mois en mois, on assiste médusé à une augmentation des prix au mètre carré  dont n’est bénéficiaire que …la promotion immobilière.. Sans aucune contrepartie pour les BagnoletaisPas besoin d’être devin, …il suffit de regarder : combien d’écoles sont prévues au regard des besoins actuels et futurs ? Pourtant, pourquoi ne pas plutôt définir une « densité raisonnée » au vu des différents quartiers, de leurs caractéristiques propres? Pourquoi cette course à la densification ? Ne pourrait-elle être mise en œuvre au regard de contextes spécifiques?   

Suite tragique pour une ville déstructurée

Poursuivre un développement urbain aussi sauvage et insensé est d’autant plus dramatique pour  notre cadre de vie à tousque cette ville est d’ores et déjà fortement déstructurée. Et si maltraitée depuis si longtemps, avec ces grands ensembles, la construction de l’échangeur, l’abandon de la rue Sadi Carnot, l’échec architectural de l’hôtel de ville et la médiocrité du projet de la Zac Benoit Hure,… Au point de se demander si cette maltraitance  ne serait pas devenue culturelle pour ceux qui la gouvernent ? 

Soyons nombreux à venir témoigner notre opposition à cette politique en participant cette semaine aux réunions publiques du 1er et du 2 avril, et à toutes celles qui suivront. Et à refuser cette fausse concertation, ce simulacre de dialogue démocratique, quand tous les permis sont déjà signés…