Procès-verbal de l’Assemblée générale du 11/09/2014

Le jeudi 11 septembre 2014, à 20h15, les membres de l’Association se sont réunis en Assemblée générale dans la salle Pierre-et-Marie-Curie des Malassis.

La présidente, Valérie Bille, ouvre la séance en présentant les principaux objectifs de l’association.

Les élus de la Liste Citoyenne, Mireille Ferri, Philippe Renaudin, Sandrine Soppo et Jean-Claude Oliva, présentent ensuite leur action au sein du conseil municipal et de l’agglomération Est Ensemble, en soulignant les difficultés de mise en route et l’avenir incertain de cette derniere. Sandrine Soppo et Saliha Aïchoune exposent également l’action menée pendant l’été pour soutenir le collectif des « Baras ».

Conformément à l’ordre du jour, les statuts de l’association, rédigés pendant l’été, qui ont été distribués par avance, sont soumis à l’approbation de l’Assemblée. Michel Léon, vice-président, expose l’article définissant l’objet de l’association et détaille les principaux éléments de l’organisation interne. Après plusieurs demandes d’éclaircissements, il est procédé au vote. Les statuts sont approuvés à l’unanimité.

Il est prévu de constituer au sein de BIC différentes commissions ou ateliers dont le rôle sera notamment d’éclairer l’action des élus au conseil municipal et de faire remonter des alertes sur des points urgents. Sur les questions pratiques ont déjà été constituées une commission « communication » et une commission « logistique ».

Une commission « santé » sera pilotée par Colette Cossart et Corinne Mazet.

François Boillat, Claire Laurence et Vincent Perrault animeront un « atelier d’urbanisme ».

Parmi les sujets à traiter, la question scolaire paraît être la plus urgente. La commission formée sur ce sujet aura notamment pour mission de faire le lien entre les différents établissements scolaires de la ville. Se proposent pour en faire partie Emmanuel Nicolas et Nathalie Mangeot (école Ferry), Jean-Claude Oliva (école Jaurès), Isabelle Siegel (école Joliot-Curie), Jean-Marie Coutard, Alejandra Flichman (collège Politzer). Il est décidé qu’une question sera posée par Jean-Claude Oliva lors du prochain Conseil municipal, demandant notamment que soit rendu public l’agenda des consultations en vue de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.

D’autres propositions sont formulées. Elles concernent l’environnement et tout ce qu’il est convenu de ranger sous l’appellation d’« agenda 21 » (Isabelle Siegel, Mireille Ferri) ou les mobilités (Jean-Marie Coutard, Martine Rémy). Jean-Claude Oliva propose de constituer une commission sur les questions de citoyenneté et la crise des partis politiques, qui aurait notamment pour tâche de nouer des relations avec d’autres mouvements comparables au nôtre dans plusieurs communes de l’agglomération.

A titre d’outil au service de l’action, il est rappelé l’intérêt que présente la démarche de théâtre forum, qui avait déjà été employée dans la préparation de la campagne.

Sylvain Piron présente la constitution d’une Université populaire. Ce projet est intrinsèquement lié à BIC, mais sa mise en place doit passer par la constitution d’une association distincte, destinée à être plus largement ouverte. L’UP proposera des cycles de conférences-débats et des ateliers. La responsabilité de la programmation est confiée à un comité de pilotage.

En ce qui concerne les conseils de quartier qui vont se constituer au cours de l’automne, il est décidé que le site de BIC relaiera les informations. Il paraît souhaitable que des membres de BIC soient actifs au sein de chaque conseil et rendent compte de ce qui s’y passe. Une auto-organisation par quartiers devrait donc se mettre en place.

Le dernier point à l’ordre du jour concerne l’élection du Conseil d’administration. Conformément aux statuts, le conseil élu lors de l’Assemblée constitutive du 15 juin poursuivra son action pour un mandat d’un an, jusqu’à l’Assemblée qui examinera l’exercice 2014. Nicolas Bonnenfant fait néanmoins savoir qu’il souhaite se retirer pour raisons familiales. Le nombre maximal de membres étant fixé à 25, deux sièges sont disponibles. Auguste Thomas et Emmanuel Nicolas font connaître leur candidature. Il est précisé que, conformément à l’usage, les réunions du Conseil sont largement ouvertes aux adhérents actifs qui souhaitent y participer et y intervenir. Le renouvellement du Conseil et les deux nouvelles candidatures sont acceptés à l’unanimité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *