Archives du mot-clé Est-Ensemble

Au premier conseil de territoire… En direct depuis Est ensemble

banniere_0 est ensemble

Reportage : au premier conseil de territoire…

Ce jeudi 7 janvier 2016 s’est tenu le 1er Conseil de Territoire faisant suite à la transformation depuis le 1er janvier 2016 de Est Ensemble en Etablissement Public Territorial (EPT), constituant désormais un des 12 territoires de la Métropole du Grand Paris.

 

Il a donc donné lieu à l’installation de 80 conseillers territoriaux (au lieux de 91 précédemment), à la réélection de  Gerard Cosme en tant président et à la désignation des 16 Vice Présidents et de 6 Conseillers délégués.

On pourra notamment noter la création d’une nouvelle délégation, Partenariat éducatifs et Universités Populaires, ayant pour objectif de permettre l’accès à la culture à toutes les couches de la population du territoire y compris les couches populaires.

 

Pour plus de détails: http://www.est-ensemble.fr/le-conseil-de-territoire-installe-gerard-cosme-elu-president

 

Qu’est ce que cette réforme va changer? Pour le moment pas grand chose. Toutefois, il a été souligné au cours de la séance que les réflexions devront être engagées sur quelques grand thèmes.

 

  • Comment s’assurer que l’EPT devienne un outil de réduction des inégalités sociales et territoriales, et de promotion de la solidarité entre les territoire?
  • Comment donner la visibilité citoyenne à cette institution dont les actions demeurent peu connus des habitants du territoire (excepté l’enlèvement des ordures),
  • Comment en faire une institution qui permette à ces habitants de participer à l’élaboration des décisions qui sont prises pour leur territoire,
  • Comment en faire un lieu où les élus de villes différentes travaillent ensemble dans un intérêt communal et plus tard métropolitain,

 

Autant de sujets qui animeront les débats cette année.

 

Prochain Conseil de Territoire …le 19 janvier 2016.

 

Feuilles à Est – Ensemble

Déchets verts :
Est Ensemble abandonne !

En n’assurant plus la livraison à domicile des sacs de déchets verts, Est-Ensemble abandonne le principe de collecte des feuilles et des déchets verts pour 400 000 habitants. Pendant ce temps, on fera bientôt de beaux discours à la 21è conférence Climat des Nations Unies…
À l’heure de la transition énergétique, Est-Ensemble lui tourne le dos ?

(Ce courrier a été envoyé au président d’Est-Ensemble en novembre 2014 : il n’a jamais reçu de réponse ! Pas même une feuille… Il a été renvoyé début avril 2015 pour la nouvelle saison de feuilles… )

Feuilles communiqué

Continuer la lecture de Feuilles à Est – Ensemble

Déchets verts : Est Ensemble abandonne !

banniere_0 est ensemble

Lettre ouverte du BIC à EST-ENSEMBLE

A l’attention de M. Gérard Cosmes,
président

De Mme Mireille Alphonse,
vice-présidente déléguée à la protection de l’environnement

Communauté d’Agglomération Est- Ensemble

100 avenue Gaston-Roussel (ex-route de Noisy) 93 232 ROMAINVILLE Cedex

 

Déchets verts :
Est Ensemble abandonne !

 

Monsieur le président,

Madame la vice-présidente,

 

Les feuilles d’automne sont tombées dans les jardins. Comme les années passées, les habitants d’Est-Ensemble étaient prêts à les ramasser en vue de la collecte des déchets verts du lundi matin, que les communes avaient mise en place et qui est désormais assurée par Est-Ensemble. Mais non : Est Ensemble a décidé de revenir sur le service de livraison des sacs que les communes ont toujours assuré. Autrement dit, le citoyen qu’on a tenté de mobiliser, de convaincre, celui qui a peut-être pris la bonne habitude de mettre ses sacs de feuilles chaque lundi devant chez lui, n’a plus de sacs…

Il appelle donc le service des déchets d’Est Ensemble, qui lui propose de se rendre, uniquement le matin du 2è samedi du mois, dans une des deux déchetteries du territoire. Il faut qu’il soit motivé, le citoyen, pour aller jusqu’au bout du territoire, pour récupérer des sacs de papier qu’il recevait, jusqu’à présent, à domicile !

Pourtant, le dispositif existait, il était gratuit ! En appelant, le citoyen prenait l’initiative et les sacs lui étaient livrés. Non seulement Est-Ensemble fait disparaître un service, mais il ne met même pas en place de dépôts de substitution dans ses 9 communes.

Autrement dit, sans le dire, Est Ensemble abandonne tout simplement la collecte des déchets verts !

À quoi bon les beaux discours sur le climat, les PCET (Plans Climat Energie Territorial), si Est Ensemble dissuade le citoyen d’un réflexe écologique efficace et économe, pourtant difficilement acquis. 400 000 habitants seront légitimement tentés de jeter leur déchets verts et tontes de pelouse dans le bac bleu ! Quel gâchis, quel surcoût…

Toutes les collectivités de France tentent par mille trouvailles de convaincre de ce geste écologique. Est Ensemble lui tourne le dos ! Mais n’est-il pas question de transition énergétique ces jours-ci. Ici, à Bagnolet, les feuilles et les bras en tombent encore !

 

Monsieur le président,

Madame la vice-présidente,

En n’assurant plus la livraison à domicile des sacs de déchets verts, Est-Ensemble abandonne le principe de collecte des feuilles d’automne pour 400 000 habitants. Pendant ce temps, on fera bientôt de beaux discours à la 21è conférence Climat des Nations Unies… À l’heure de la transition énergétique, Est-Ensemble lui tourne le dos ? 

Nous vous prions de croire, Monsieur le président, Madame la présidente, en nos cordiaux sentiments …écologiquement attristés.

Appel de Femmes Solidaires (J. Parat – suite)

Femmes solidaires logo

Rendez vous
mercredi 17 décembre 2014  à 19 h,  place Salvador Allende à Bagnolet,
avant et pendant le Conseil municipal

Un appel à l’initiative de Femmes Solidaires

Femmes solidaires visuel

Gérard Cosmes, président de la Communauté d’Agglo Est Ensemble et maire (PS) du Pré-Saint-Gervais, a pris ses responsabilités en retirant sa délégation de vice-président à  J. Parat.  Le 3 décembre, celui-ci présentait sa démission d’Est Ensemble.

Nous demandons à Tony Di Martino,  maire (PS) de Bagnolet, d’en faire autant en  retirant  toutes les délégations municipales qu’il a accordées à J. Parat.
En prenant ainsi ses responsabilités d’élu, il  réaffirmerait  en tant que maire son attachement à la loi sur l’IVG, votée il y a 40 ans, et son soutien au projet de reconstruction de la maternité des Lilas.

Signataire de l’appel
Femmes Solidaires Bagnolet
Collectif Femmes en lutte Bagnolet
Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC)
Maison des Femmes de Paris
Réseau féministe Ruptures
L’égalité c’est pas sorcier
PG Bagnolet
PCF Bagnolet
EELV Bagnolet
Bagnolet Initiatives Citoyennes

Ligue des Droits de l’Homme (Section Les Lilas – Bagnolet)

lire le Tract appel rassemblement

Lettre ouverte de Sandrine Soppo et Laurent Jamet

Nous publions la lettre ouverte de Sandrine Soppo, conseillère municipale et communautaire de Bagnolet, Groupe Ecologie et citoyenneté,  et Laurent Jamet, conseiller municipal et communautaire, président du Groupe Front de Gauche Est-Ensemble, envoyée  lundi 23 novembre à tous les conseillers municipaux de la ville de Bagnolet…

LETTRE OUVERTE A NOS COLLEGUES CONSEILLERS MUNICIPAUX

 

Cher(e) Collègue,

Vous avez toutes et tous eu connaissance des propos scandaleux tenus par Monsieur Parat conseiller municipal délégué et représentant de notre ville a l’intercommunalité Est-Ensemble. Propos qu’il a ensuite réitérés dans le Parisien où il déclare avoir « eu le courage de dire tout haut ce que certains bagnoletais pensent tout bas ».

Il aura fallu plusieurs jours de protestation unanime et une forte mobilisation pour que M. Parat présente des excuses ni aux femmes qu’il a insultées, ni aux habitants de Bagnolet, mais à ses collègues de la municipalité.

Excuses dans lesquelles il se pare de vertus que son attitude dément. Traiter les femmes qui ont recours à l’IVG de meurtrières et de barbares constitue une volonté de criminaliser le droit à une maternité choisie. Qui peut croire qu’un défenseur d’Olympe De Gouges et de Simone de Beauvoir puisse se laisser aller à de telles déclarations. Il est grand temps de sortir de ces petites manœuvres indignes.

Depuis des décennies il s’est toujours trouvé, au-delà des différentes sensibilités, qui constituent notre assemblée une majorité pour s’opposer aux négations des valeurs de la République et soutenir les combats d’émancipation humaine.

C’est d’autant plus important que, comme le déclare Gérard Cosme président du Conseil communautaire Est-Ensemble, « c’est inadmissible, d’autant que chaque conseiller parle pour sa ville ».

Notre assemblée se doit de réagir avec la plus grande clarté ; on ne saurait affirmer son attachement aux droits des femmes sans condamner ceux qui le mettent en cause. Il en va de la crédibilité de notre conseil municipal.

Aussi nous proposons à chaque conseillère et conseiller municipal, de signer le texte ci-joint, demandant à Monsieur Le Maire de retirer à Monsieur Parat les délégations qui lui sont confiés et qui de fait lui permette de parler en son nom et celui de la municipalité.

Recevez, cher(e) Collègue, l’expression de nos salutations républicaines.

Sandrine SOPPO-PRISO
Conseillère municipale et communautaire de Bagnolet
Groupe Ecologie et citoyenneté                   

Laurent JAMET
Conseiller municipal et communautaire de Bagnolet                                     Président du Groupe Front de Gauche Est-Ensemble

Bagnolet le 24 novembre 2014

Lisez ici la pétition
pétition au Maire JP