Archives du mot-clé Tourisme

Taxe de séjour: une affaire à suivre

Sans titre - copie 2

En sus du PLU, le dernier Conseil Municipal de 2015 a été le lieu de discussions animées lors d’une délibération qui avait pour objectif de régulariser la situation de Bagnolet au regard de la taxe additionnelle à la taxe de séjour (part départementale).

Ayant pu constater à l’occasion de cette délibération que la Taxe de séjour de Bagnolet était restée inchangée depuis sa mise en place (en 2009), notre groupe du BIC a proposé un amendement visant à porter la taxe à son niveau plafond (tel qu’autorisé par la Loi de finances de 2015).

Nos arguments :

E98A0921

  • Un niveau actuellement faible de la taxe qui n’a pas été revalorisé depuis sa mise en place;

 

  • L’état des finances de la ville que nous connaissons tous nécessite de ne faire l’impasse sur aucune recette, des recettes complémentaires dont pourrait bénéficier la ville et qui pourraient ainsi être dédiées au développement d’infrastructures et projets en lien avec la promotion du tourisme à Bagnolet mais bénéficiant également à l’ensemble des bagnoletais.

 

Les arguments de majorité:

 

Lors du conseil municipal, Monsieur Taravella a indiqué que:

 

  • la taxe de séjour parisienne était plus faible qu’à Bagnolet : ce qui n’est pas correct (voir le lien ci-dessus)

 

  • une telle augmentation serait source de difficultés économiques pour les hôtels bagnoletais qui verraient leur marge imputée du montant de la taxe : mais la taxe représente un montant très faible par rapport à celui de la chambre, de plus les prix sont bien souvent annoncé Hors Taxe, la taxe de séjour n’étant pas un élément de décision quant au choix d’une chambre et enfin la plus part des hôteliers présents à Bagnolet font partis de grand groupes sachant gérer les modifications fiscales.

 

  • une telle augmentation ne serait pas justifiée compte tenu des difficultés qu’on connu les hôteliers qui ont vu certains de leurs contrats avec les tours opérateurs non renouvelés en raison des problèmes liés à la vente à la sauvette ainsi que des problèmes de sécurité rencontrés par les clients.

 

  • enfin, il est préconisé d’échanger avec les hôteliers en amont sur cette augmentation et de décider en concertation avec ces derniers des projets qui seront menés à bien avec les sommes ainsi recueillies.

 

Ainsi même si la majorité a rejeté notre amendement, celui-ci a les mérites:

  • À court terme d’avoir permis d’obtenir une réactualisation de la taxe qui a été augmenté afin de prendre en compte l’inflation depuis 2009 (+ 7,7%),

 

  • de lancer un débat sur quelle stratégie doit on adopter sur le montant de la taxe, d’autant plus que 1500 nouvelles chambres seraient « dans les tuyaux » à Bagnolet,

 

  • d’acter l’engagement de la majorité de proposer pour 2017, en concertation avec les professionnels du tourisme et en lien avec les futurs travaux qui auront lieu autour du Pôle Gallieni, une augmentation de la taxe.

 

Affaire donc à suivre en 2016